Col.fra
Accueil du site > 1- Articles > 50- Madagascar > 1886-05-02 - Création d’un service postal

1886-05-02 - Création d’un service postal

dimanche 25 juillet 2010, par sbuchfr

AVIS AU PUBLIC : création d’un service postal.

En attendant l’organisation de la poste par le gouvernement de S. M. la Reine de Madagascar, un service régulier de courriers sera établi entre la Résidence générale de Tananarive et la Vice-Résidence de Tamatave et vice versa.

Ce service qui fonctionnera à partir du 8 mai courant de Tamatave et à partir du 15 du même mois de Tananarive effectuera le transport des plis pour les particuliers qui voudront en user.

Les courriers partiront de la Résidence générale de Tananarive tous les Samedi à 9 heures du matin ; ils partiront de Tamatave tous les Samedi à 3 heures du soir.

La levée de la boite aura lieu une heure avant le départ des courriers.

En cas de retard du Paquebot-Poste, le jour et l’heure du départ des courriers pour Tananarive pourront être modifiés. Il sera donné avis de cette modification aux intéressés par affiches apposées à la porte de la vice-résidence de Tamatave.

Les lettres de Tananarive pour Tamatave et celles de Tamatave pour Tananarive seront soumises une taxe de 25 centimes par 15 grammes.

Les journaux, imprimés, papiers d’affaires, échantillons, paieront une taxe de 10 centimes par 50 grammes.

Jusqu’à nouvel ordre, les courriers ne pourront se charger de colis postaux.

Les lettres, journaux, imprimés, etc., etc., affranchis suivant le régime de l’Union postale et venant soit de l’extérieur à destination de Tananarive, soit de Tananarive à destination de l’extérieur, seront soumis à titre de supplément de transport aux taxes ci-dessus indiquées.

Ces suppléments de taxes seront réclamés aux destinataires à l’arrivée à Tananarive, mais ils devront être acquittés à l’avance, et en outre de l’affranchissement ordinaire de l’Union postale, pour les dépêches provenant de ce dernier point, faute de quoi les dites dépêches ne seraient pas expédiées.

Les commandants des navires français remettront les correspondances à la vice-Résidence de Tamatave dans le plus bref délai, et ne pourront lever l’ancre avant d’en avoir reçu les sacs de dépêches. - Il leur est interdit de se charger de correspondances non remises par le Service de la poste.

Les intéressés seront, autant que possible, prévenus par affiches apposées à la porte de la vice-Résidence, du départ des navires de commerce.

Des timbres-poste seront mis à la disposition du public aux vice-Résidences de Tananarive et de Tamatave.

Tamatave, le 2 mai 1886.

Le Vice-Résident près la Résidence générale,

DAUMAS

Approuvé :

Le ministre plénipotentiaire Résident général de Madagascar,

LE MYRE DE VILERS

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0